ENTENTE FOOTBALL CLUB DE L'HERS : site officiel du club de foot de LES PUJOLS - footeo

LES NOUVELLES LOIS DU JEU ... LES CHANGEMENTS !

12 juillet 2016 - 21:51

Étudiez les changements avant la reprise ... Ainsi vous ne serez pas surpris par les nouvelles décisions arbitrales !

Bien sûr, vous avez tous vu à l'Euro le changement le plus marquant avec la nouvelle règle sur les coups d'envois ...

Mais la simplification des textes des Lois du Jeu (10000 mots au lieu de 20000) comporte bien des points à relever et une mise à jour des connaissances dont voici pour moi les plus remarquables ... en passant volontairement sur les détails de la loi 12 (Fautes) et de la loi 14 (penalty) ...

Vous pouvez laisser un commentaire ...

Loi 04 – Équipement des joueurs

• Un joueur perdant accidentellement une chaussure ou un protège-tibia peut continuer à jouer jusqu’au prochain arrêt de jeu...

Un joueur ayant perdu accidentellement une chaussure ou un protège-tibia doit les remplacer le plus vite possible et au
plus tard lors du prochain arrêt de jeu ; si, avant de le faire, le joueur joue le ballon et/ou marque un but, le but est accordé

• Un joueur peut revenir sur le terrain pendant le jeu après avoir changé de tenue ou corrigé son équipement une fois que l’équipement a été vérifié (par l’arbitre, le quatrième arbitre ou un arbitre assistant) et après un signal de l’arbitre.

Loi 05 – Arbitre

• Un joueur blessé après avoir subi une faute passible d’un carton jaune ou rouge peut être examiné/soigné rapidement sans voir à sortir du terrain...

Il est largement considéré injuste qu’un joueur qui est blessé à la suite d’une faute grossière nécessitant l’intervention du médecin sur le terrain doive quitter le terrain, donnant ainsi à l’équipe fautive un avantage numérique.

Loi 08 – Coup d’envoi et reprise du jeu

• Le ballon peut être botté dans n’importe quelle direction au coup d’envoi (auparavant : botté vers l’avant).

Ne pas imposer que le ballon soit joué vers l’avant au coup d’envoi permet d’éviter aux joueurs de l’équipe qui engage de se trouver dans la moitié de terrain adverse (ce qui n’est pas autorisé) pour recevoir le ballon. Comme dans les autres Lois, le ballon doit clairement bouger. Cela évite de voir un joueur simplement toucher le ballon puis prétendre ne pas avoir donné le coup d’envoi, ce qui est contraire à l’esprit du jeu.

• L’arbitre ne peut « forcer » le résultat d’une balle à terre.

Un nombre illimité de joueurs peuvent disputer une balle à terre (y compris les gardiens de but) ; l’arbitre n’a pas le
pouvoir de décider qui peut disputer une balle à terre ni son résultat

Loi 11 – Hors-jeu

• La ligne médiane est « neutre » pour les hors-jeu ; le joueur doit se trouver dans la moitié de terrain adverse.

Cela clarifie le fait que la ligne médiane est « neutre » en termes de hors-jeu, c’est-à-dire qu’un joueur doit avoir une partie du corps dans la moitié de terrain adverse pour être en position de hors-jeu.


• Les bras des joueurs (y compris le gardien de but) ne sont pas pris en compte lorsque l’arbitre juge une position de hors-jeu.


• Le coup franc pour hors-jeu est toujours exécuté à l’endroit où la faute a été commise (même dans la propre moitié de terrain du joueur).

En cas d’infraction au hors-jeu, l’arbitre accorde un coup franc indirect à l’endroit où s’est produite l’infraction, y compris si elle s’est produite dans la propre moitié de terrain du joueur ...Mais La Loi et l’interprétation étaient auparavant contradictoires. Dans les Lois du Jeu, le principe général consiste à accorder un coup franc à l’endroit où la faute se produit. Ceci s’applique désormais au hors-jeu. Un coup franc peut-être accordé dans la propre moitié de terrain du joueur si le joueur est en position de hors-jeu dans la moitié de terrain adverse et commet l’infraction de hors-jeu dans sa propre moitié de terrain.

* La position, et non l’infraction, jugée au moment où le ballon est joué

Un joueur en position de hors-jeu au moment où le ballon est joué ou touché par un coéquipier doit être sanctionné
uniquement lorsqu’il commence à prendre une part active au jeu ... Cela clarifie le fait que c’est la position (de hors-jeu) du joueur qui est jugée lorsque le ballon est joué, mais que l’infraction de hors-jeu ne peut être constatée qu’après que le ballon a été joué par le fautif. Par exemple : un joueur en position de hors-jeu qui marque après un arrêt du gardien commet l’infraction après que le ballon a été joué.


• Un défenseur hors du terrain fait uniquement « action de jeu » jusqu’à ce que l’équipe qui défend dégage le ballon ou jusqu’à ce que le jeu soit interrompu.

Un joueur de l’équipe en défense qui quitte le terrain sans la permission de l’arbitre sera considéré comme étant sur
la ligne de but ou sur la ligne de touche pour toute situation de hors-jeu, jusqu’au prochain arrêt de jeu ou jusqu’à ce que l’équipe qui défend ait joué le ballon en direction de la ligne médiane et que le ballon ait quitté la surface de réparation. Si ce joueur de l’équipe qui défend quitte le terrain délibérément, il doit être averti au prochain arrêt de jeu


• Idem pour un attaquant qui revient sur le terrain ; avant cela, la position de hors-jeu correspond au point de retour.

Loi 12 – Fautes et incorrections

• Certaines fautes qui annihilent une occasion de but manifeste dans la surface de réparation sont sanctionnées d’un carton jaune...

La fin de la triple peine systématique ! Lorsqu’un défenseur commet une faute annihilant une occasion de but manifeste dans sa surface de réparation, le penalty redonne l’occasion de but, donc la sanction infligée au joueur doit être moins forte (carton jaune) que si la faute était commise en dehors de la surface de réparation. En revanche, lorsqu’il s’agit d’une faute de main ou d’une faute où le joueur ne tentait clairement pas de jouer ou disputer le ballon (comme défini dans la formulation), le joueur doit être exclu.

• Les fautes commises à l’égard des remplaçants, officiels d’équipe, arbitres, etc. donnent désormais lieu à un coup franc direct.

Si le ballon est en jeu et si le joueur commet la faute à l’intérieur du terrain de jeu contre :
• un adversaire : coup franc indirect ou direct ou penalty ;
• un coéquipier, un remplaçant, un joueur remplacé, un officiel d’équipe ou un arbitre : coup franc direct ou penalty ;
• toute autre personne : balle à terre

• Une faute commise en dehors du terrain est sanctionnée d’un coup franc direct sur la limite du terrain (un coup de pied de réparation s’il s’agit de la surface de réparation).

Si le ballon est en jeu et si le joueur commet la faute à l’extérieur du terrain de jeu : Cependant, si un joueur quitte le terrain
dans le cadre d’une action de jeu et commet une faute contre un autre joueur, le jeu reprendra par un coup franc exécuté sur le point de la limite du terrain le plus proche de l’endroit où la faute a été commise. Si la faute est passible d’un coup franc direct et si ledit point se trouve sur une des parties de la ligne de but délimitant la surface de réparation du joueur fautif, l’arbitre accordera un penalty ...

La Loi a été modifiée, car lorsque deux joueurs quittent le terrain dans le cadre d’une action de jeu et que l’un d’eux commet une faute sur l’autre en dehors du terrain, on s’attend à ce qu’un coup franc soit accordé. Personne ne comprendrait qu’un arbitre inflige un carton rouge ou jaune et reprenne le jeu par une balle à terre (ou un coup franc indirect). Le coup franc est accordé sur la ligne de touche ou sur la ligne de but au point le plus proche de l’endroit où la faute s’est produite ; s’il s’agit de la surface de réparation du joueur fautif, un penalty sera accordé.

Loi 15 – Rentrée de touche


• Nouvelle formulation pour clarifier le fait que le ballon doit être lancé des deux mains...et pas de pied sur le terrain !

Au moment de la rentrée de touche, l’exécutant doit :
• faire face au terrain ;
• avoir, au moins partiellement, les deux pieds soit sur la ligne de touche soit à l’extérieur du terrain ;
• lancer le ballon des deux mains depuis la nuque et par-dessus la tête ;
• depuis l’endroit où il est sorti du terrain.

 * Distance de 2 m

Un joueur de l’équipe adverse qui distrait ou gêne abusivement l’exécutant de la rentrée de touche (y compris en ne
respectant pas la distance de 2 m par rapport à l’exécutant) doit être averti pour comportement antisportif et si la
rentrée de touche a déjà été exécutée, un coup franc indirect devra être accordé.

 

Voila, voila, ne reste plus maintenant qu'au Corps arbitral de bien assimiler tous ces changements ... et aux officiels de la zone technique d'aider celui-ci...

 

 

Voir également

Commentaires

COUPE DU MONDE 2018 : nouvelle journée 5 mois
écho-09 a pronostiqué COUPE DU MONDE 2018 5 mois
TARASCON FC 2 / FC COUSSA HERS 2 1 an
0-3
FC COUSSA HERS 2 / AS RIEUX 2 1 an
FC COUSSA HERS 2 / AS RIEUX 2 et FC COUSSA HERS 1 / RIEUX AS 1 : résumés des matchs 1 an
2-2 5-4
FC COUSSA HERS 1 / RIEUX AS 1 1 an
2-2 5-4
FC COUSSA HERS 1 / RIEUX AS 1 1 an
4-0
FOIX 2 / FC COUSSA HERS 1 1 an
FOIX 2 / FC COUSSA HERS 1 : résumé du match 1 an
FC COUSSA HERS 1 / RIEUX AS 1 1 an
Stade municipal - Coussa 1 an
FC COUSSA HERS 2 / AS RIEUX 2 et 3 1 an
0-2
FC COUSSA HERS 2 / 1JA 1 an
FC COUSSA HERS 2 / 1JA et FC SAVERDUN / FC COUSSA HERS 1 : résumés des matchs 1 an
5-4
FC SAVERDUN / FC COUSSA HERS 1 1 an

.

Derniers inscrits au concours

Staff
écho-09
écho-09
Inscrit depuis le 14/06/18